02/10/2001 : Laurent FABIUS, ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, a annoncé un ensemble d'innovations positives dans la gestion de la dette de l'Etat

Cette page est une archive, elle est disponible uniquement en français et en anglais.

A l’occasion de l’inauguration des nouveaux locaux de l’Agence France Trésor, Laurent FABIUS, ministre de l’économie, des finances et de l’industrie, a annoncé un ensemble d’innovations positives dans la gestion de la dette de l’Etat.

L’Etat va réduire la durée moyenne de sa dette de 6 ans et 4 mois, aujourd’hui, à 5 ans et 6 mois, à la fin de 2002. Pour parvenir à cet objectif, l’Agence France Trésor interviendra sur le marché des contrats d’échange de taux d’intérêts (swaps). Ces opérations seront entourées de précautions et de limites strictes ; elles s’inscriront dans un programme aussi régulier que possible, s’interrompant en cas de volatilité excessive.

D’autre part, il sera procédé, au second semestre 2001, au rachat d’environ 12.5 Mds d’euros d’obligations de l’Etat. Les opérations de rachat devront contribuer à l’objectif de raccourcissement de la durée moyenne de la dette ; elles s’effectueront à la fois de gré à gré et par adjudications à l’envers.

Enfin, il est décidé de lancer la première OAT indexée sur l’inflation (hors tabac) de la zone européenne. Cette décision vise à poursuivre le développement du marché européen des obligations indexées, inauguré par la France en 1998 par le lancement de l’OATi. Grâce à un indice européen, elle élargit la base des investisseurs intéressés par ce produit.

L’évolution de l’Agence France Trésor, qui gère la trésorerie et la dette de l’Etat, est un bon exemple des réformes au sein du MINEFI. Installée officiellement en février 2001, elle agit avec transparence et efficacité afin que l’Etat se finance au meilleur prix, dans l’intérêt du contribuable.